La Palombe bleue doit vivre !


Sous injonction des marchés financiers, de lois ferroviaires en directives européennes, avec Sarkozy comme avec Hollande, le rail a été déréglementé, le service public cassé, l’État a abandonné toute ambition en se défaussant sur les Régions auxquelles il ôte les moyens financiers nécessaires.
La question du transport ferroviaire public, véritable joyau d’aménagement du territoire, voyageurs et marchandises, se trouve aujourd’hui au cœur d’enjeux essentiels : transition écologique, aménagement du territoire, service public, développement industriel et économique.

Le déplacement en train (TER, RER, intercités…..) est une nécessité pour un grand nombre de salariés, de lycéens, d’étudiants… Les trains de nuit, tel la Palombe Bleue, sont de véritables épines dorsales qui structurent nos territoires.
Au regard des chiffres de fréquentation, la Palombe Bleue est utilisée par de nombreux habitants de nos territoires. Ce train répond à de véritables besoins des usagers, il doit être déclaré d’utilité publique comme le propose les organisations syndicales des cheminots !

Le ferroviaire est également un élément important pour l’aménagement du territoire et pour le désenclavement. Avec la suppression de ce train de nuit, les habitants du sud-ouest qui désirent se rendre à Paris devront partir la veille en milieu d’après-midi ! Cette suppression, annoncée par Alain Vidalies, pour le mois de juillet, est une nouvelle attaque contre le service public ferroviaire.
Afin de redonner au rail public toute sa place, à savoir faire du transport ferroviaire de voyageurs et de marchandises de grands services publics, le Parti communiste français a lancé en février dernier, déjà dans le cadre d’une action pour le maintien de la Palombe bleue, une grande campagne nationale intitulée la Bataille du Rail.
Pour le PCF, la question du ferroviaire public doit être un axe structurant des futures politiques. Nous mettrons en place un pôle public national de transport voyageurs et fret ferroviaire.

Vendredi 14 avril, Pierre Laurent, secretaire national du PCF, et Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF et conseiller municipal de la ville de Pau, seront présents à Pau lors de la journée d’action pour la sauvegarde de la Palombe Bleue.Le Parti communiste réaffirme que les trains de nuit, comme les TET, doivent rester sous la responsabilité de l’Etat. Ce sont des trains d’intérêt national !


- 18h00, Interventions :
associations d’usagers,
syndicats, Fédération CGT
des cheminots, UIT CGT,
Convergence Nationale
Rail et partis politiques.

- 21h00, cortège jusqu’au
quai 1 de la gare de Pau.

- 21h50, ac cue i l d e l a
Palombe à son entrée en gare.

- Plancha avec grillades
et boissons sur place.
- m usiquelocale e t banderoles.

 
Mentions légales - rss RSS

Fédération du Parti Communiste Français des Pyrénées-Atlantiques

50, avenue Jean Mermoz - 64000 PAU - t. 05.59.62.03.59 - f. 05.59.62.12.15

fait avec spip