Souscription populaire de la fédération du Pcf 64


Chères et chers camarades,

Nous avions 7 élus dans l’Assemblée sortante. Nous avons maintenant 11 élus : Jean-Paul Dufrègne (Allier), Pierre Dharréville (Bouches du Rhône), André Chassaigne (Puy de Dôme), Fabien Roussel et Alain Bruneel (Nord), Jean-Paul Lecoq, Sébastien Jumel et Hubert Wulfranc (Seine maritime), Elsa Faucillon (Hauts de Seine), Marie-George Buffet et Stéphane Peu (Seine Saint Denis).
C’est une bonne nouvelle et un point d’appui pour les années à venir.

Cependant, les élections législatives traduisent un désarroi profond dans le pays puisque plus de la moitié des électeurs ne se sont pas déplacés. La démocratie et la diversité politique sont mises à mal, notamment la gauche de transformation sociale qui paie très cher la désunion des forces de progrès.
Dans notre département, la participation est inférieure de près d’un tiers de celle de 2012. Le résultat des candidats présentés ou soutenus par notre parti est bien en deçà des efforts que les militants ont déployés durant la campagne.

Aucune ou aucun des candidats que nous présentions ou soutenions dans les six circonscriptions n’a atteint la barre des 5 %. Une des conséquences immédiates est que nos frais de campagne ne nous seront pas remboursés. Ces candidats ont obtenu 7725 voix et 3,71 % des suffrages exprimés, contre 5,91 % en 2012 et 2,74 en 2007. Rappelons toutefois que les voix obtenues apporteront 45 000 € de financement public à notre organisation nationale dans les cinq années à venir.

Le silence (voire la censure) médiatique dont est victime le Pcf est une des causes de ce score. Là où les communistes sont présents au quotidien, nos scores sont très honorables. Cette campagne nous aura cependant permis de faire passer nos idées et de mobiliser là où nous avions des militants.
Le coût de cette campagne électorale est de 70 000 euros pour notre fédération qui a dû contracter un emprunt de 40 000 euros pour couvrir les dépenses.

Au début de l’année, nous avons lancé dans le département un premier appel à souscription. À ce jour, il a permis de recueillir 10 000 euros, sur un objectif de 30 000 euros.

C’est pourquoi nous lançons à tous un nouvel appel au don. À tous nos adhérents bien sûr, mais aussi à tous les démocrates qui sont bien conscients que l’affaiblissement du Parti communiste français n’est pas une bonne chose pour le pays, à tous ceux et toutes celles qui, comme nous, ont regretté la division.

Il nous faut faire face. Il nous faut rapidement résoudre les difficultés financières d’aujourd’hui afin de pouvoir rapidement disposer des moyens dont nous avons besoin pour affronter les défis à venir. Sans attendre, notre fédération va lancer des initiatives pour combattre les ordonnances sur le code du travail en lien avec nos parlementaires qui seront en première ligne.

Nous appelons donc à la solidarité pour que la richesse du débat démocratique puisse continuer à s’exprimer. Ensemble, c’est une bataille que nous devons gagner.

Adrien ROME,
secrétaire départemental

Cathy COSTEMALE-LACOSTE,
trésorière départementale

Téléchargez la lettre avec le bon de souscription :

souscription 2017
 
Mentions légales - rss RSS

Fédération du Parti Communiste Français des Pyrénées-Atlantiques

50, avenue Jean Mermoz - 64000 PAU - t. 05.59.62.03.59 - f. 05.59.62.12.15

fait avec spip